Développement personnel

Comment se libérer de ses croyances limitantes

Les croyances limitantes (certains disent limitatives) sont un mal qui en ronge plus d’un d’entre nous. Il s’agit du fait de croire en l’existence de quelque chose, d’une vérité, d’une thèse. Le fait d’y croire nous pousse à agir en adéquation avec cette idée et de ne pas chercher à la vérifier.

En effet, si tout le monde dit que la terre est plate, vous n’allez pas en faire le tour pour vérifier, vous allez y croire pour faire comme tout le monde.

En ce qui concerne notre recherche de liberté, les croyances limitantes peuvent être dévastatrices. On sait tous de quoi je veux parler. Les croyances limitantes sont un frein dans la vie de ceux qui veulent changer.

Une petite voix dans notre tête nous répète qu’on n’y arriveras pas, c’est trop dur. Certains peuvent le faire mais nous…NON. Vous connaissez cette petite voix ?

Cette voix est une protection que votre cerveau met en place à chaque fois que l’idée de faire quelque chose de différent vous traverse l’esprit. Il vous dit : « Non, t’es fou(folle), reste là ! Tu vas où? Tu sais bien que t’es incapable de faire ça ! On en a déjà parlé ! Laisse ça à ceux qui savent ! » Bref ! Votre cerveau n’a qu’une mission, vous faire rester dans votre zone de confort, là où vous ne risquez pas de vous faire du tort et de vous rendre vulnérable.

Mais le problème c’est qu’en suivant les thèses de notre cerveau, on reste frustré et on risque d’avoir des regrets toute sa vie.

Il faut tenter de réduire l’impact des croyances limitantes dans votre vie.

Prenez conscience de leur existence

C’est la première étape pour tenter de se débarrasser des croyances limitantes.

Il faut savoir que notre cerveau assimile nos croyances à nos souvenirs. Pour lui c’est pareil. Il les crée selon notre vécu, nos expériences personnelles.

Si on a été confronté à un échec il y a longtemps, ou si on a subi une humiliation, notre cerveau se met en mode protection et crée des croyances limitantes pour nous empêcher d’y être confronté à nouveau. C’est pour cette raison que si vous vous visualisez entrain de faire une action que vous vous croyez incapable de faire, vous allez ressentir de la peur et de l’anxiété. C’est votre cerveau qui vous joue des tours.

Pour y voir plus clair, on peux regrouper les croyances limitantes en 3 groupes:

Désespoir : « ça ne changera rien »

Impuissance: « je ‘en suis pas capable »

Absence de valeur: « je ne mérite pas »

Ces 3 catégories devraient vous aider à faire une liste de vos croyances limitantes pour mieux les combattre.

Voilà 6 exemples de phrases que vous pouvez utiliser pour débusquer vos fausses croyances. Si une d’entres-elle vous rappelle quelque chose, vous êtes aussi une victime de votre cerveau.

  • Même si j’essaie, ça ne changera rien.
  • Je ne suis pas doué dans ce domaine et ça ne changera jamais.
  • Je suis trop vieux / trop jeune pour faire …
  • Je n’ai pas la capacité physique de faire…
  • Je ne mérite pas cette opportunité
  • Je sais que certains sont faits pour ça, mais pour moi ce n’est pas pareil.

Une fois que vous aurez mis la main sur ce qui vous freine, vous devez réaliser que ce que vous croyez ne reflète pas forcément la réalité. A partir de là, ou vous continuez à vous considérer comme une victime ou vous prenez le taureau par les cornes.

La méthode Coué

C’est une pratique fondée sur la pensée positive par l’autosuggestion.

Pour utiliser cette méthode pour combattre les croyances limitantes, il faut prendre chaque pensée négative due à nos croyances et se répéter tout simplement le contraire dans notre tête. De cette manière, vous allez convaincre votre subconscient que ce que vous dites est vrai, vous allez réinitialiser vos croyances.

La visualisation

Au dessus, je vous disais que visualiser les actes peux enclencher un mécanisme de peur et d’anxiété appuyé par vos croyances.

Mais vous pouvez aussi utiliser cette méthode pour freiner vos croyances. Il suffit de visualiser le chemin que vous allez entreprendre pour réussir cette tâche. Il faut que vous vous imaginez chaque étape, une à une. Vous gagnerez en confiance.

Sortez de votre zone de confort

La zone de confort est le lieu où vous vous réfugiez quand vous acceptez vos croyances limitantes.

Pour vous aider, avant de faire quelque chose qui vous fait peur, posez vous la question  : »Comment faire? »

Exemple : Si vous pensez que vous êtes trop vieux/vielle pour faire quelque chose, demandez vous comment être le meilleur dans cette activité malgré votre âge.

Sortir de sa zone de confort va vous pousser au devant de risques que vous n’avez jamais pris donc forcément avec une probabilité d’échec. Ce n’es pas grave ! 

 L’échec est le fondement de la réussite (Lao Tseu)

L’image d’illustration de cet article résume tout ! Ne vous laissez pas piéger par vos croyances, ne les laissez pas vous priver de vivre la vie de vos rêves, de devenir libres.

 

-> Si vous voulez aller plus loin, j'ai crée un programme qui explique point par point comment créer un business dans une niche rentable à partir de zéro. Accéder au programme maintenant : Cliquez ici    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer